Palabres...

Palabres...

Prenons soin de nos ombres ...

 

IMG_0413

 

 

Il est une part de nous même que généralement nous ignorons, voire même que nous méprisons : notre ombre ! Et, de fait, les quelques expressions qui y font référence sont toutes péjoratives : on parle de «faire de l'ombre à quelqu'un» pour signifier qu'on lui fait du tort ou l'on dit «qu'il n'est que l'ombre de lui même» quand il est très diminué. De même «on met quelqu'un à l'ombre» quand on le met en prison ou encore on déclare «qu'il y a une ombre au tableau» lorsqu'une situation présente un motif d'inquiétude. Ou bien encore on "prend ombrage de quelque chose" quand une situation ou un fait nous déplait. Bref pas un mot pour mettre un peu de baume au coeur de nos ombres. De fait, on s'en soucie comme d'une guigne et on la traîne derrière soi dans la neige, la boue, les flaques d'eau ou les déjections canines. Pire encore, les autres passants et les automobiles la piétinent ou lui roulent allègrement dessus sans que cela nous émeuve!

 

A33

 


Et pourtant certaines cultures dans le passé leur ont accordé beaucoup d'importance, ainsi la tribu Blacknoose (Nez noir, appelés ainsi car ils se peignaient cet appendice avec du charbon de bois) considéraient que notre ombre reflétait notre état de santé : plus elle était sombre et plus nous étions vigoureux, par contre une ombre très claire indiquait une mort prochaine. Ce savoir ancien a été réhabilité récemment par un scientifique américain, le docteur Shadowy du Sunrise Institute (Californie) dans son traité d'Ombrologie (Pullmyleg Editions) qui a étudié au spectromètre sa propre ombre et a vérifié qu'effectivement son état de santé affectait sa densité colorimétrique.

 

PC220196

 


Aussi ferions nous bien de prêter un peu plus d'attention à notre ombre car notre sort en dépend ! Et puis peut être qu'un jour elles en auront marre de ces mauvais traitements et qu'elle renverseront les rôles. Elles nous traîneront alors derrière elles, nous infligeant de ramper le nez dans les flaques d'eau et les crottes de chien ! Vous ne serez alors plus que l'ombre de vous même ! Mais ne venez pas vous plaindre, car je vous aurai prévenus !

 

 

*****

 

Si vous avez aimé ces "palabres", peut être apprécierez vous le récit de mes randonnées et voyages sur mon blog Eldorad'Oc et mes chansons sur mon blog Canta-la-Vida, tous deux agrémentés de photos personnelles,  auxquels vous pouvez accéder en cliquant sur leur nom dans la bannière du haut.

 

Texte & Photos Ulysse



14/01/2020
15 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres