Palabres...

Palabres...

N'ayez crainte, chien gentil.....

medium_IMG_2023

 

 

En cette période électorale où le nouveau président élu nous promet un monde plus humain, plus sûr, plus juste où chacun aimera son prochain comme soi même (sauf bien sur, il faut l'espérer, ceux qui ne s'aiment pas !) je me prends à rêver que les propriétaires de chiens qui affichent sur le portail de leur propriété «Attention chien méchant» remplacent cette annonce belliqueuse par ces mots fraternels «N'ayez crainte, chien gentil».

Ce serait d'autant plus pertinent qu'il n' y a pas, de fait, de chien méchant, car la méchanceté implique l'intention de nuire. Or le chien est mené par ses instincts et on ne peut attendre de cet animal, dont le QI est à peine supérieur à celui des poules (les chiens de traîneau et de berger mis à part) qu'il ait des intentions particulières. De fait il faut savoir que 40% du cortex cérébral du chien est occupé par le centre de fonctionnement des intestins, le reste étant partagé entre le centre des aboiements (29%) ceux du remuement de la queue et du grattage de puces (tous deux à 10%) et le reste, soit 1%, pour les autres fonctions.

Donc un chien ne peut pas être méchant, il est au pire agressif et encore dans ce cas il est très facile de le maîtriser, car le chien est généralement un faux dur fort en gueule, hélas pour le voisinage ! Pour l'amadouer il suffit de se munir d'un gros «nonos» (même en plastique) qui est en quelque sorte le «Graal» des chiens, pour qu'il abandonne toute velléité de défense de la maison de ses propriétaires et qu'il vienne vous lécher la main.
 


medium_IMG_5944
 
D'ailleurs certains propriétaires plus intelligents que les autres ont vite compris que le chien qu'on leur avait vendu comme étant un molosse qui monterait la garde nuit et jour pour protéger leurs biens, était tout simplement un mouton aboyeur. Ils en ont tiré les conséquences pour éviter le ridicule et annoncent clairement la couleur !
 

medium_IMG_3137

 

 


Ce sens de l'humour est d'ailleurs généralement partagé par les personnes qui hébergent des chats (on n'est jamais le propriétaire d'un chat, car c'est lui qui vous tolère dans la maison où il a élu domicile). Au contraire du chien, l'intelligence de cet animal est incontestable vu la cruauté dont il fait preuve à l'égard des souris et vu l'humeur massacrante qu'il manifeste à l'égard de son hôte s'il ne le nourrit pas au paté de lapin au jus de truffe ou à la poularde farcie aux morilles. Ainsi si vous lui fichez la paix et ne le chassez pas du coussin en soie sur lequel il fait sa sieste, un chat ne sera jamais agressif, au pire il vous fera la gueule !

medium_IMG_3136

 

 

Cela étant dit pour en revenir à nos amis les chiens, je conseillerais aux propriétaires qui souhaitent éloigner les importuns de troquer leur pancarte "chien méchant" par celle qui suit et qui à mon avis devrait être beaucoup plus efficace !
 

 

*****

Pour être informé(e) des nouveaux articles

inscrivez vous à la newsletter dans la colonne de gauche

 

*****

 

Mon copain Gibus a écrit un second roman que vous pouvez vous procurer

 

ICI

 

Capture d’écran 2022-04-27 à 18

 

 

 

Si vous appréciez "Palabres", peut être sera vous intéressé par le récit de mes randonnées et voyages sur mon blog Eldorad'Oc et par mes chansons sur mon blog Canta-la-Vida, tous deux agrémentés de photos personnelles,  auxquels vous pouvez accéder en cliquant sur leur nom dans la bannière du haut.

 

Texte & photos Ulysse

 


22/05/2022
6 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres