Palabres...

Palabres...

Le pélerinage de Shallo et Naya

DSC01407

 

 

Nayo ouvrit les yeux et vit que le ciel était clair. Il repoussa la peau de loup qui le couvrait et s'assit. Aveuglé par le soleil qui s'élevait sur l'horizon, il détourna la tête et sourit en apercevant le visage de Shalla allongée à coté de lui et qui dormait encore. Ils étaient en chemin depuis trois jours et avaient marché la veille jusqu'au coucher du soleil. Mais ils savaient qu'ils étaient près du but car ils avaient aperçu au loin la silhouette de la première pierre dressée qui marquait l'entrée du plateau sacré où se trouvait la tombe de leurs ancêtres.

 

DSC01412

 

Nayo se leva et s'étira sous la chaude caresse du soleil. Shalla, que les mouvements de Nayo avait réveillée, vint le rejoindre et l'enlaça. Nayo avait déjà vécu dix huit cycles solaires, soit deux de plus que Shalla, et ils venaient tous deux de passer les rites d'initiation au sein de leur clan pour intégrer le cercle des adultes. Le périple qu'ils accomplissaient vers le tombeau des ancêtres concluait cette initiation. A leur retour on les unirait et ils fonderaient un nouveau foyer au sein du clan.

 

DSC01411

 

 

Shalla sortit d'un sac quelques amandes et un morceau de viande séchée ainsi qu'une outre. Tout en mangeant et en se désaltérant, ils admiraient le plateau rocheux et arboré où le soleil et les nuages créaient un patchwork d'ombres et de lumières. La première pierre se dressait comme une pointe de flèche dans le paysage, sorte de défi des hommes aux dieux qui de là haut leur envoyaient la pluie bienfaisante mais aussi parfois d'effrayants orages .

 

 

DSC01404

 


Après avoir réuni leurs affaires, ils se mirent en route en direction du couchant, le pied léger et le coeur fier de pouvoir enfin accéder au tombeau des ancêtres, ces pères et mères du clan qui assuraient de là haut leur protection. Ils avaient emporté avec eux des présents à déposer dans le tombeau. Nayo avait ainsi fabriqué une magnifique lance qui permettrait aux esprits de ses ancêtres de chasser dans les prairies du ciel et Shalla avait confectionné un collier de perles qu'ils pourraient porter au cours de leurs danses.

 

 

DSC01401

 

 

Ils arrivèrent bientôt près de la deuxième pierre dressée qui semblait effleurer les nuages. Nayo et Shalla savaient que le monde de la terre et celui du ciel, où des lumières s'allumaient la nuit, étaient liés et que ces pierres dressées assuraient le passage des esprits de l'un à l'autre. Ils s'arrêtaient au niveau de chaque pierre et levant les yeux vers le ciel en joignant les mains ils sollicitaient la protection des dieux.

 

 

DSC01393

 

 

Poursuivant leur chemin, ils dépassèrent la troisième pierre dressée et surent qu'ils n'étaient plus loin du but .

 

 

DSC01391

 

 

La quatrième et dernière pierre était particulièrement vénérée par les membres du clan. Elle avait la forme et le visage d'un ours et les anciens racontaient son histoire. A l'origine des temps, Ichtak, le fondateur du clan, alors qu'il chassait à la nuit tombée fut poursuivi par un ours. Voyant qu'il allait être rattrappé, il s'arrêta, fit face à l'ours et implora Néa la déesse lune de le sauver. Néa qui admirait la bravoure d'Ichtak inonda de sa lumière l'ours qui fut transformé en pierre.

 

 

DSC01373

 

 

Laissant l'ours à son éternelle immobilité, ils arrivèrent bientôt en vue d'un petit bois et aperçurent à travers la frondaison des arbres le tombeau des ancêtres. Une joie intense les envahit mêlée d'appréhension: les ancêtres les trouveraient ils dignes de les approcher? N'allaient ils pas être foudroyés sur place? Shalla pressa Nayo d'avancer. Se tenant par la main, ils contournèrent l'édifice pour se rendre près de l'ouverture dirigée vers le soleil couchant.

 

 

DSC01350

 

 

Ils se recueillirent quelques instants et prononcèrent les paroles qu'on leur avait enseignées pour demander aux ancêtres de les accepter dans le clan.

 

 

DSC01378

 

Ils s'approchèrent alors du tunnel funéraire pour y déposer leurs présents. Saisi d'effroi ils aperçurent la silhouette d'un ancêtre qui se tenait dans le passage.

 

 

DSC01379

 

 

Ils étaient sur le point de se sauver quand celui-ci leur fit un signe de la main avant de disparaître. Ils surent alors que les ancêtres les accueillaient dans le clan. Ils déposèrent alors leurs présents au coeur de l'édifice et communièrent en pensée avec eux jusqu'à la nuit tombée, puis ils  s'endormirent sous leur protection. Le lendemain matin, ils se mirent en chemin  pour regagner leur clan, impatients de pouvoir enfin entamer leur nouvelle vie ensemble.

 

DSC01372

 

 

NB : Tous ces mégalithes sont visibles sur le Causse du Larzac. Pour les découvrir je vous conseille de vous procurer les ouvrages de Bruno Marc "Statues-menhirs et dolmens des Causses et du Haut languedoc" ainsi que "Dolmens et menhirs en Languedoc Roussillon" aux Presses du Languedoc

 

 

******

Je salue le dévouement et le courage de celles et ceux qui prennent en charge et soignent les malades du Covid19 ainsi que de celles et ceux qui assurent les fonctions économiques essentielles qui nous permettent de continuer à vivre.

 

*****

Pour être informé(e) des nouvelles publications

inscrivez vous à la newsletter

 

******

 

Si vous avez aimé ces "palabres" je vous invite à découvrir

mes chansons sur mon blog

 

Canta-la-Vida

 

IMG_4628 2

 

et le récit de mes randonnées et voyages sur mon blog

Eldorad'Oc

 

1148373562

 

auxquels vous pouvez accéder en cliquant sur leur nom

 

Texte et photos Ulysse



18/04/2020
14 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres